Focus apprentissage

L’apprentissage est une priorité de l’Etat. Pour faciliter sa mise en œuvre, le FIPHFP soutient financièrement les apprentis comme les employeurs laissant à la charge de l’employeur qu’une part infime des coûts.

De nombreux employeurs publics n’ont pas encore mis en œuvre l’apprentissage ; les OPS sont là pour vous accompagner dans cette démarche.

Vous trouverez également ci-dessous un modèle de délibération qui permettra d’aller plus vite dans la mise en œuvre opérationnelle de ce dispositif RH fortement intéressé.

Les aides du FIPHFP – stages et apprentissage

Les interventions du FIPHFP en matière d’apprentissage

Descriptifs des contrats spécifiques

Modèle délibération apprentissage

Enfin depuis le Décret n° 2021-1169 du 9 septembre 2021 portant création d’une aide au recrutement d’apprentis dans la fonction publique hospitalière, la FPH bénéficie d’un levier financier complémentaire : « Les établissements mentionnés à l’article 2 de la loi du 9 janvier 1986 susvisée perçoivent une aide exceptionnelle forfaitaire de 3 000 € versée en une seule fois pour chaque contrat d’apprentissage conclu à compter du 1er juillet 2021 et dans la limite d’un plafond de mille contrats au niveau national. »

 

Vous pouvez également prendre connaissance des 2 webinaires organisés fin 2020 à destination des OPS et des CFA et des employeurs publics :

 

Témoignages : L’apprentissage c’est possible

  • Contrat d’apprentissage suite à un chantier insertion

Après un contrat sur un chantier d’insertion, M. P a sollicité un contrat d’apprentissage en mairie alors qu’il avait réalisé ses stages chez eux en cuisine. La mairie l’a donc recruté en contrat d’apprentissage pour 12 mois avec une formation au CAP cuisine. Ils bénéficient d’un financement du coût de la formation par le CNFPT et le FIPHFP ainsi qu’une prise en charge de 80% du salaire chargé par le FIPHFP.

  • Apprentissage puis embauche

Mme R, titulaire d’un BEP services aux personnes et d’un BAFA a signé un contrat d’apprentissage en septembre 2017 jusqu’en septembre 2019 avec le Conseil Départemental, puis a eu un contrat d’un an. Elle est titularisée depuis septembre 2020 après avoir validé un bac pro de gestion des administrations.

  • Contrat d’apprentissage prolongé d’un autre contrat d’apprentissage.

M Y a signé un contrat d’apprentissage de 2 ans  jardinier paysagiste auprès d’une mairie. Le financement du coût de formation a été pris en charge par le FIPHFP ainsi que la prise en charge de 80% du salaire chargé.  A l’issue du contrat, nous venons de signer un nouveau contrat mais cette fois sur la formation agent de maintenance des bâtiments dispensée par le GRETA Les deux ont été financés de la même manière par le FIPHFP

  • Contrat d’apprentissage précédent un CDD 

Mme V a signé un contrat CDD de 10 mois avec un centre hospitalier. Durant le contrat, j’ai informé l’employeur sur les possibilités de Contrat d’apprentissage permettant de professionnaliser la salariée. Nous avons donc signé un contrat d’apprentissage dès que cela fut possible avec le centre hospitalier pour un an pour une formation de DEAES dispensée par le GRETA. Le financement du coût de la formation et la prise en charge de 80% du salaire chargé ont été réalisés avec l’aide du FIPHFP.

En savoir plus sur l’embauche d’un apprenti

 

Retour au menu