Michel FUZEAU

Dernier Préfet de la région Auvergne

Go Top
Michel FUZEAU

Michel FUZEAU

Dernier Préfet de la région Auvergne

Handi-Pacte : Quelles ambitions fixez-vous au Handi-Pacte Auvergne ?

Michel Fuzeau : Notre région, avec un taux de travailleurs en situation de handicap de 5,59 %, est bien engagée en faveur de l’égalité des droits et des chances, mais les employeurs publics doivent encore progresser dans cette démarche citoyenne, pour laquelle nous devons être exemplaires.

Ce pacte territorial a vocation à faciliter l’accès des personnes en situation de handicap à l’emploi dans les administrations, collectivités territoriales et établissements publics et à aider à maintenir dans leur poste de travail les agents publics confrontés à des problèmes de santé.

Il s’agit là d’un marqueur fort de la part des employeurs publics dans leur engagement et leur mobilisation en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap. Le taux d’emploi légal fixé à 6 % est une étape, pas une fin en soi.

 

Quel rôle tient le Préfet de région dans la mise en œuvre du Handi-Pacte ?

Michel Fuzeau : En tant que représentant de l’État en région, le Préfet impulse et pilote la mise en œuvre de la démarche au sein des services déconcentrés de l’État ainsi qu’auprès des autres versants de la fonction publique (territoriale et hospitalière).

Il est le garant de la bonne dynamique de cet outil, conformément aux objectifs fixés nationalement.

 

Quels sont les apports souhaités du Handi-Pacte pour les employeurs publics et les professionnels du handicap ?

Michel Fuzeau : Le Handi-Pacte est un outil d’animation, de mobilisation des acteurs, d’échange de bonnes pratiques.

Le comité des employeurs publics est une des trois instances de ce projet.
À ce titre, il permet d’impliquer des représentants de l’ensemble des acteurs des quatre départements, au sein des trois versants de la fonction publique et assure ainsi un véritable maillage du territoire.

De plus, des groupes de travail constitués d’agents publics en charge de l’accueil et du maintien dans l’emploi des agents publics en situation de handicap vont se réunir dès l’automne afin de favoriser la synergie des acteurs et le co-développement entre pairs.
Parmi les thématiques qui pourront être traitées par ces groupes de travail :
– le recrutement et le recours à l’apprentissage,
– l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap psychique et mental,
– la sensibilisation et la communication au handicap,
– l’accompagnement à la reconversion professionnelle dans le cadre d’un reclassement,
– la mise en œuvre du télétravail pendulaire…

Un observatoire régional composé des données territoriales sur l’emploi des personnes en situation de handicap permettra une mise en adéquation des besoins des employeurs en termes de compétences et des profils des personnes en recherche d’emploi, et ce, dans une logique pérenne et dynamique.
Nous sommes dès à présent en mesure d’établir certains constats :

Versant de la fonction publiqueTaux d’emploi légal en région Auvergne
État4,25 %
Collectivités territoriales6,05 %
Hospitalière5,16 %
DépartementTaux d’emploi légal en région Auvergne
Allier5,04 %
Cantal5,47 %
Haute-Loire6,67 %
Puy-de-Dôme5,65 %

Avec un taux d’emploi en région Auvergne de 5,59 % -contre 4,90 % au niveau national-, notre territoire se présente déjà comme un territoire inclusif.

Le Handi-Pacte est également un marqueur fort des partenariats qui existent et se renforcent entre les différentes parties prenantes (Préfet de région, FIPHFP, services de l’État, collectivités territoriales, hôpitaux) dans la politique du handicap dans la fonction publique et entre ses instances (Plan Régional d’Insertion professionnelle des Travailleurs Handicapés, Comité Local du FIPHFP,…).

Ainsi, ces différentes actions participent à la montée en compétences des employeurs publics dans le domaine du handicap et également à l’apport de solutions toujours plus adaptées (formation, matériel,…).

 

Quel message souhaitez-vous porter auprès des demandeurs d’emploi en situation de handicap ?

Michel Fuzeau : Comme vous le savez, l’emploi de tous est une priorité de l’État.

L’emploi public est un facteur d’inclusion sociale et sociétale, notamment, pour les personnes en situation de handicap. C’est tous ensemble que nous réussirons à faire progresser l’emploi des personnes en situation de handicap.

Je tiens à assurer ces publics de l’engagement de tous les employeurs publics de la région Auvergne -et dès le 1er janvier 2016, sur notre grande région Auvergne-Rhône-Alpes- dans la mise en œuvre de ce pacte territorial.

 

 

Octobre 2015.